FACS

FACS - Patrimoine Ferroviaire

Travaux d'extension du RER E à Nanterre

Le vendredi 31 juillet 2020 après-midi, nous avons bravé les températures caniculaires pour une balade piétonne le long des chantiers d'extension du RER E à Nanterre, à l'initiative du COPEF; et ce, au départ de la Défense (photos 1 et 2).

Rappelons que le RER E doit être prolongé en deux phases vers l'ouest. Une première phase, prévue pour une mise en service en 2022, concernera la section d'Haussmann-St-Lazare à Nanterre-la-Folie avec percement d'un tunnel à double voie de 8 km, ouverture de trois nouvelles gares à Porte Maillot, La Défense-CNIT et Nanterre-La-Folie. Cette dernière est située peu après le débouché du tunnel sur le territoire de la commune, non loin de la gare RER A de Nanterre-Préfecture (photo N°3). Elle comportera six voies à quai accessibles par une passerelle et un passage souterrain (photos 4 à 7) et constituera le terminus des missions de et vers Chelles, Villiers-sur-Marne et Tournan (banlieue Est). La gare, située dans une tranchée à l'air libre, est prolongée, d'une part, par les voies en direction d'un faisceau de remisage et entretien situé au droit des anciens ateliers de la Folie, d'autre part, par les voies en direction de Mantes qui seront opérationnelles dans une seconde phase prévue en 2024 (photos 8 à 13).

Dans cette seconde phase, la gare de Nanterre-La Folie accueillera les trains de l'actuelle ligne J (Mantes-la-Jolie-Paris-St-Lazare via Poissy) qui seront déviés, à partir de Houilles-Carrières-sur-Seine, sur les voies du RER E. Ils emprunteront la plateforme d'un raccordement qui existait déjà entre La Défense-Nanterre-La Folie et les voies vers Mantes qui étaient rejointes juste avant le pont sur la Seine en amont d'Houilles par une bifurcation à niveau. Pour éviter ce cisaillement, un saut-de-mouton constitué d'un pont de type "bow-string" (photo 14) est construit, permettant à la future voie de sens Mantes-Nanterre de passer au-dessus des deux voies de la ligne Paris-St-Lazare-Mantes du groupe V. Le pont sur la Seine sera lui-même "élargi" par le lancement d'un nouveau tablier parallèle supportant cette même voie et comportant, fixée en encorbellement aux piliers, une passerelle destinée aux piétons et vélos (photos N° 15 à 17). Le raccordement de cette voie avec le groupe V s'effectuera sur l'autre rive de la Seine, avant le début de la section à 3 voies aux abords de la gare de Houilles-Carrières-sur-Seine (dans l'autre sens, le raccordement de la voie du RER E avec la voie 1 du groupe V s'effectuera avant le pont sur la Seine, comme anciennement pour le raccordement). Les trains venus de Mantes et les Mureaux via Poissy desserviront donc la gare de Nanterre-la-Folie pour continuer ensuite à traverser Paris jusqu'à Rosa Parks où s'effectuera leur retournement.

La section centrale du RER E entre Nanterre et Rosa Parks verra donc passer les missions "Ouest" et les missions "Est" (il n'y aura pas de trains directs effectuant le parcours complet Mantes-Chelles ou Tournan). Elle comportera donc une grande densité de circulations qui justifiera la mise en oeuvre d'un nouveau système de signalisation dénommé "Nexteo" de type "cab-signal" avec pilotage automatique. Enfin, le matériel roulant devrait être totalement renouvelé à cette échéance avec la mise en circulation des automotrices type RER-NG actuellement en construction.

Notre grand tour piétonnier a croisé au retour une curiosité : une grille d'accès à ce qui aurait dû être la station "P" du RER A (photo 18). Le tracé initial envisagé contournait l'université de Nanterre par une large boucle sur laquelle devait être établie cette station dénommée provisoirement "P" et rejoindre la ligne de St-Germain à hauteur de la gare de Nanterre-Ville. Un tunnel de quelques centaines de mètres a été construit jusqu'à cet emplacement, mais n'a jamais été poursuivi, ni utilisé. Le raccordement actuel du tunnel du RER A à la station Nanterre-Université avec courbe à 90° limitée à 50 km/h, initialement construit comme provisoire pour permettre la jonction de la ligne RER limitée à l'époque à la section La Défense-Auber au dépôt-atelier de Rueil est devenu définitif !

Enfin, notre périple s'est achevé à la gare de Nanterre-Université au bâtiment-voyageurs totalement reconstruit il y a quelques années et dont l'environnement urbain a bien changé ! (photo 19).

Reportage Gilbert Lafargue

19 photos - Cliquez sur les photos pour les ouvrir en plein écran

  • Le CNIT et le doigt de Cesar à la Défense

  • Raccordement service ves Courbevoie à la Défense

  • Schema général du secteur Nanterre

  • Plan de voies de la future gare Nanterre Folie

  • Travaux site de la gare de Nanterre la Folie

  • Quais de la future gare de Nanterre la Folie

  • Quais de la future gare de Nanterre la Folie

  • Sortie de la gare de Nanterre côté Mantes

  • Sortie de la gare de Nanterre côté Mantes : vue vers la gare

  • Bifurcation Mantes et garages de la Folie

  • Voies en direction garages de la Folie : au fond l'ancien atelier

  • Garages de la Fole et les anciens ateliers

  • Raccordement des anciens ateliers de la Folie

  • Pont Bow-string du saut de mouton des voies du RER E vers la Défense au dessus des voies du groupe V de Paris Saint-Lazare

  • Pont sur la Seine et piliers du futur tablier voies RER E vers la Défense

  • Nouvelle passerelle sur la Seine et piliers du futur tablier voies RER E vers la Défense

  • Pont sur la Seine du groupe V et pilierspont future voies RER E

  • Grille accès tunnel statition P du RER A jamais achevée

  • Esplanade de la gare de Nanterre Université