FACS

FACS - Patrimoine Ferroviaire

Sur les traces des anciens C.F. Economiques de Gironde

La lecture de l'ouvrage de Jean Perroteau et Patrice Durbain "Les Chemins de Fer Économiques de Gironde" paru récemment aux éditions du Cabri (ouvrage ayant obtenu le Lable FACS) et un séjour sur le bassin d'Arcachon m'ont incité à une balade sur les traces de cet ancien chemin de fer local à voie normale ouvert à partir de 1884 et fermé en 1978 pour ses derniers tronçons. A son apogée, 7 lignes totalisant 272 km sillonnaient le département et les départements limitrophes. Parmi elles, le plus longue reliait en arc de cercle sur 141 km Lesparre (en Médoc au nord de Bordeaux) à St-Symphorien au sud-est en passant par la côte nord-est du bassin d'Arcachon (Lège-Arès-Andernos-Biganos-Facture). C'est sur ce dernier tronçon transformé en piste cyclabe que j'ai pu voir les bâtiments des anciennes gares dont certains sont en excellent état et ont été rénovés pour abriter des associations communales ou, comme à Andernos, l'Office du Tourisme.

Sur ce tronçon longeant le bassin d'Arcachon et d'urbanisation quasi continue, traversé par une route (la D3) totalement saturée, on se prend à rêver des services qu'elle rendrait aujourd'hui à la population si cette ligne avait été modernisée, électrifiée, exploitée de manière cadencée à la manière des secondaires suisses....

A Facture-Biganos, la ligne SE traversait la ligne de la Compagnie du Midi Bordeaux-Irún puis remontait la vallée de la Leyre jusqu'à Belin-Beliet où un viaduc métallique constituait un des rares ouvrages d'art dans cette contrée sans relief. Traversant la forêt landaise en direction de l'Est, la ligne atteignait St-Symphorien, centre d'une étoile à 3 branches vers Luxey et Nizan, où était établi un des trois ateliers de la SE.

Cet atelier existe toujours à St-Symphorien. Il est resté "dans son jus" et abrite encore du matériel roulant et des machines-outils du XIXe siècle. Malheureusement, il est quelque peu à l'abandon, de même que l'ancienne locomotive BB GE-Withcomb de 1948 entièrement rouillée stationnée devant. Dommage, ce patrimoine historique d'un grand intérêt pourrait faire l'objet d'un beau musée  témoignant du passé ferroviaire de la région. J'ai ajouté quelques photos de ce site prises il y a plusieurs années (en 2002, lors d'une "portes ouvertes" et 2018).

Reportage Gilbert Lafargue,  été 2020

24 photos - Cliquez sur les photos pour les ouvrir en plein écran

  • Gare d'Audenge, côté ville

  • Gare d'Audenge, côté voies

  • Gare d'Audenge, quai et halle Marchandises

  • Gare de Lanton, côté ville

  • Gare de Lanton, côté voies

  • Gare de Lanton, quai et halle à Marchandises

  • Gare de Taussat, côté ville

  • Gare de Taussat, quai et halle à Marchandises

  • Gare de Taussat, côté voies

  • Gare d'Andernos, côté gare

  • Gare d'Andernos, côté voies

  • Gare d'Ares, côté ville

  • Gare d'Ares, côté ville

  • Gare d'Ares, côté voies

  • Gare de Lège, côté ville

  • Gare de Lège, côté ville

  • Gare de Lège, côté voies

  • Ancienne gare de Saint-Symphorien

  • Atelier de Saint-Symphorien

  • Intérieur atelier de Saint-Symphorien

  • Intérieur atelier de Saint-Symphorien

  • Atelier de Saint-Symphorien

  • Atelier de Saint-Symphorien : ancienne BB Général Electric

  • Saint-Symphorien : ancienne plaque tournante