facs

Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires - Patrimoine Ferroviaire

CFRT 388

Editorial

Par H Tenoux

FAITS DE MAI

Dimanche 13 mai, après plusieurs jours de température clémente et d’un beau soleil, un brusque changement de temps touchait les départements du Cantal, de la Haute Loire, de l’Ardèche puis de la Lozère. Une importante chute de température et l’arrivée d’une dépression entrainèrent de fortes chutes de neige, atteignant par endroit une cinquantaine de centimètres. Sur le plateau du Velay, la couche atteignait une vingtaine de centimètres.

Le « Velay-Express », qui se proclame avec juste raison comme étant « le train à vapeur le plus haut de France » - 1062 mètres d’altitude à la halte de Devesset - avait recommencé ses circulations dominicales depuis le 29 avril. La décision fut rapidement prise au vu de l’évolution de la situation de supprimer la circulation autorail St-Agrève – Raucoules aller-retour mais de maintenir le train vapeur Raucoules – St Agrève. La composition fut réduite : une voiture à voyageurs et un wagon tombereau. Celui-ci fut chargé d’accessoires qui pourraient se révéler utiles durant le trajet : Tronçonneuse, pelles et pioches.

Certes, l’horaire ne fut pas respecté à la lettre : des branches obstruant la voie et des accumulations de neige, en particulier sur les PN, obligèrent à utiliser les outils fort opportunément emportés. Mais le train passa, à la grande satisfaction des quelques intrépides voyageurs qui n’avaient pas renoncé au voyage.

Une occasion pour la Mallet 101 ex POC 020+020 T de la FACS con ée aux VFV de montrer ses qualités, et celles de l’équipe chargée de son entretien.
Les photos de cette journée font évidemment penser à quelques séquences cinématographiques « cultes » que ce soit dans « le docteur Jivago » ou dans « Le Crime de l’Orient-Express ». Mais ici la neige n’était pas synthétique...

Qui furent les modestes acteurs de cette journée mémorable ? De simples amateurs qui se sont dépensés sans compter pour que « le train passe ». Ils ont remis à l’honneur une vieille tradition cheminote que notre SNCF actuelle semble avoir un tant soit peu oubliée, mettant en avant le trop célèbre « principe de précaution ». et toutes les dérives qui peuvent en résulter.

Nous ne porterons pas de jugement sur le con it qui touchait la SNCF durant cette même période mais nous ne pouvons nous empêcher d’évoquer l’attitude de la « grande maison » qui pour ne pas assurer certains services, même en dehors des jours de grève, n’hésitait pas à faire valoir :

- Le fait de ne pouvoir remettre en route un engin après plus de 24 heures d’arrêt sans que celui-ci fasse l’objet de certaines vérifications, alors qu’il est courant qu’un engin stationne durant le week-end en dehors d’un dépôt et reprenne son service le lundi matin - Le manque d’engins en état de circuler du fait de la désorganisation du cycle des révisions, ce qui a entrainé l’arrêt des circulations ferroviaires sur nombre de « petites lignes »... que bien entendu on se défend d’avoir pour objectif de fermer à plus ou moins long terme. - Pour d’autres lignes, qui n’étaient pas exploitées en raison de travaux, ce fut la non reprise des circulations : Les voyageurs s’étaient bien débrouillés durant la durée des travaux ; ils pouvaient continuer !

- Bien entendu tout cela se faisant avec une complicité non dite mais évidente de nos dirigeants politiques.
Quel avenir ces dirigeants réservent-ils à notre chemin de fer et à des lignes qui tendent à devenir de plus en plus secondaires, lignes qui nous préoccupent en priorité à la FACS ?

Des CFD Vivarais, jusqu’au Train de l’Ardèche : 50 ans !

Par JP Comes

5 Mai 1968

La FACS a 11 ans. Une de ses actions primordiales est de défendre les réseaux secondaires, en tout cas ceux qui ont résisté jusque dans les années 60, mais dont l’avenir est menacé. Une nouvelle vague de fermeture pèse sur les Secondaires. Le réseau métrique breton vient de disparaître le 10 Avril 1967. La ligne de la Lozère des CFD a cessé d’être exploitée le 31 Mars 1968, pour ne prendre que ces exemples emblématiques. Quant au réseau du Vivarais des CFD, sa fermeture est annoncée. La FACS s’engage en publiant une brochure de 20 pages, en supplément du N°384, dernier numéro de 1967…

Retrouvez des images de Paul Carenco sur les journées des 4 et 5 mai 1968

Un tramway mythique venu de l’Ouest... La PCC (Seconde partie)

Par JC Vaudois

La publication de l’étude de Jean-Claude Vaudois a été étalée sur les numéros 387 et 388 de CFRT.- Dans le précédent numéro, vous avez trouvé la genèse des matériels PCC et leur présentation technique. Nous avons commencé d’analyser leur répartition géographique, avec la situation des réseaux d’Amérique du nord. En annexe, un tableau a repris les caractéristiques principales des PCC américaines.- Dans ce numéro, nous décrivons leur répartition dans le reste du monde : Amérique centrale et du sud, Europe de l’Ouest et de l’Est, notamment. Nous terminons cette étude par une importante bibliographie.Pour les lecteurs qui souhaiteraient prendre connaissance de la première partie de cette étude, le numéro 387 est toujours disponible auprès de notre secrétariat - gare de l’Est BP 20292 75463 PARIS Cedex 10 - au prix de 11 € plus 2€ de frais de port. Cela leur permettra de disposer d’un ensemble de 50 pages et 200 documents consacré à un matériel tramway qui fut probablement le plus répandu dans le monde.

 

la Facs était présente

 

  • Les 20 ans du CFTVA à Arques
  • 50ème anniversaire de l’AMITRAM
  • « WEEK-END PASSION » au jardin des trains ardéchois
  • « FUN RAIL » à la Bourboule

CFRT était présent

  • 4 mai : Arrivée de nouveaux véhicules aux VFV
  • 27 mai : Dernier train Abbeville – Le Tréport
  • 8 juin : Château du Loir. Une rotonde ferroviaire en bonne voie
  • 9 juin : VFV. Remise en service de l’autorail 222

 

 

 

Les pages de l’UNECTO

Nouvelles de cf Touristiques

  • 141 TC 51
  • AAATV Montluçon
  • Artouste
  • Cavalaire
  • Pithiviers
  • MTVS
  • Chemin de Fer du Lac de Rillé
  • Chemin de fer de la Vendée
  • C.F.T.S.A. Chemin de Fer Touristique du Sud des Ardennes
  • Train touristique du Sud Ardèche
  • Train Touristique de l’Albret
  • Train Touristique du Haut- Quercy
  • SEMUR EN VALLON (72)
  • SGVA

Nouvelles des Cf régionaux

  • Provence
  • Corse
  • Compagnie du Mont-Blanc La grève...
  • Des nouvelles peut-être meilleures ? Pas si sûr…
  • Il est bon de temps à autre de rêver un peu!
  • Dernière minute : Morlaix – Roscoff 

Nouvelles des CF urbains

  • Bordeaux
  • Clermont-Ferrand
  • Lisbonne
  • Lyon
  • Nancy
  • Paris
  • Nice
  • Saint-Etienne 
Numéro de la revue: 
388