facs

Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires - Patrimoine Ferroviaire

CFRT 387 : Les Motrices PCC (1ere Partie)

LES MOTRICES PCC : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ? (première partie)

Par Jean-Claude Vaudois

1962, je lis la revue, aujourd’hui disparue, « Rail et Traction », éditée par l’ARBAC (Association Royale Belge des Amis des Chemins de fer, disparue également).  Un article sur « L’avenir des Transports Urbains » me captive. Il est illustré de photos de tramways « modernes ». L’une d’elles me subjugue: elle représente un tramway circulant sur une plateforme indépendante située au milieu d’une autoroute. J’ai 23 ans et je viens de découvrir « les PCC » !

Une telle photo représentait le nec plus ultra du tramway et je rêvais de voir une scène semblable en France. Cette découverte m’a incité à faire parvenir l’article au Maire de ma ville de Tours (Monsieur Tribut à l’époque), en lui précisant combien un tramway moderne serait utile aux transports en commun de sa cité. Las, il me faudra attendre 51 ans pour connaître l’immense joie de voir des tramways à nouveau rouler dans la capitale de la Touraine.

À cette époque

  • L’Allemagne, en plein renouvellement de ses tramways, mettait en service les magnifiques rames Düwag. On se rappelle que leurs faces avant, inclinées, ressemblaient aux faces avant des PCC. Ces Düwag, dernier cri en matière de tram, avec cette petite ressemblance avec les PCC, me confirment que ces PCC représentent encore aujourd’hui la modernité.
  • Saint-Étienne faisait partie des villes ayant complètement confiance en leur tramway. En 1958 elle a reçu des PCC dont les caisses étaient fabriquées en France.  Souvenons-nous: pour garder son tram, Saint Étienne a mis en avant que seul le tram peut desservir la longue avenue rectiligne.
  • La Belgique s’est équipée, également, de PCC, dont les dernières circulent encore.
  • Pour moi, amateur et défenseur des tramways, deux pays sont en phase pour le développement de leurs tramways: la Belgique, avec ses belles PCC, et l’Allemagne,  avec ses Düwag qui, dans mon imagination, sont les cousines des PCC !  - Moins connus, à l’époque, les Pays de l’Est se sont dotés de magnifiques tramways:  les « Tatra », dignes héritières des PCC américaines.  Ainsi en 1936, la première PCC mise en service commercial aux États-Unis, a initié une nouvelle ère dans l’histoire du tramway.
  • Évolution, car le tramway, depuis sa création, est en perpétuelle progression technique.
  • Révolution, car, par ses solutions audacieuses, souvent toujours d’actualité, les PCC ont véritablement bouleversé le concept du tramway.

 

 

 

Le jeune que j’étais, mettant tous ses espoirs dans ce véhicule découvert dans une revue belge, n’a pas été déçu. Les PCC ont permis de reconquérir, partout, un public qui commençait à délaisser les « vieux » trams, pour l’automobile.

Les PCC ont été l’élément moteur du développement du tramway moderne dans le monde entier.

En 1962, je rêvais. En 2018, je prends conscience que mon rêve n’était pas une utopie.

 

Les pages de l’UNECTO

Vie de la FACS

CFRT était présent

  • Nice essais sur la ligne 2.
  • Présentation du livre « 40 ans de tramways en France ».
  • Retour des cabines du funiculaire de Fourvière.

Actualités des chemins de fer touristiques

  • AMITRAM
  • Chemin de Fer Touristique du Vermandois
  • Panoramique des Dômes
  • Chemin de Fer de la Vendée
  • S.G.V.A.
  • Voies Ferrées du Velay
  • M.T.V.S

Actualités des CF régionaux

  • Les voies métriques passent au STRMTG
  • Provence
  • Corse
  • La région Nouvelle Aquitaine
  • Hauts de France
  • Étoile de
  • Veynes
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Autriche
  • Italie : Sardaigne
  • Japon : Ligne du Sanko
  • Suisse : Görnergrat, BLT et BDWM, M.O.B
  • USA : Pikes Peak Cog Rw

 

 

Numéro de la revue: 
387