facs

Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires - Patrimoine Ferroviaire

CFRT 386 : Il y a 50 ans la fin des CFD Lozère

N° Exceptionnel de 64 pages 

Billet d’humeur

Faut-il supprimer tous les passages à niveau ?

Par Mathieu Golinelli

 

Après le terrible accident de Millas le 14 décembre, les médias, surtout audiovisuel, nous ont présenté les avis de nombreux experts autoproclamés sur la sécurité des transports terrestres. La FACS, bien entendu, ne peut qu’exprimer sa compassion aux familles des 6 enfants victimes, prendre part à leur chagrin et à la douleur des blessés à qui elle souhaite la guérison la plus totale et la plus rapide qui soit. Il n’en demeure pas moins que nous avons affaire à un accident de la route, certes terrible, mais pas à une catastrophe susceptible de modi er une démarche d’amélioration de la sécurité des transports terrestres.

Le passage à niveau, sur une ligne droite de la route et de la voie ferrée, n’avait rien de dangereux. Au moment où nous rédigeons ces lignes, l’enquête n’en est qu’à ses débuts. Elle nous dira ce qui s’est réellement passé, si le passage à niveau ne fonctionnait pas ou au contraire si le bus n’a pas respecté le code de la route et les principes de sécurité.

Selon certains « experts », il faudrait supprimer tous les passages à niveau car ils sont trop dangereux. Chaque année une trentaine de morts est à déplorer sur ces intersections. La plupart consécutivement à un acte volontaire de non- respect du code de la route (passage en chicane, bris de barrières, arrêt sur les voies). Mais que faire pour les 3 439 autres décès sur les routes recensés au cours de l’année 2016 ? Des accidents graves sont à déplorer sur les ronds- points. Faut-il supprimer les ronds-points ? Certains accidents mortels ont eu lieu à une intersection de deux routes. Faut-il envisager de supprimer toutes les intersections et créer des échangeurs routiers ou des croisements dénivelés? D’autres l’ont été sur des passages piétons. Faut-il supprimer tous les passages piétons et les remplacer par des passages souterrains ou des passerelles ?

Le coût moyen de la suppression d’un passage à niveau est de 6 millions d’Euros. Supprimer les quelques 15 000 passages à niveau coûterait alors la bagatelle de 90 milliards d’Euros ; somme à comparer aux 50 milliards de la dette ferroviaire et aux 5,2 milliards d’investissement pour les trains du quotidien en 2018 : 17 années d’investissements.

Selon d’autres « experts », on pourrait rétablir les garde-barrières d’antan. Pour les 11 200 passages à niveau munis de barrières, il faudrait au moins 44 800 gardes pour tenir un gardiennage sur une moyenne de 19h par jour, 7 jours sur 7. De quoi participer à la réduction du chômage mais quel impact sur le nancement du transport ferroviaire ? Sachant qu’un PN automatique est activé au moins 20 secondes avant le passage du train et qu’un PN gardé l’est plusieurs minutes avant, combien d’automobilistes pesteraient à nouveau contre la perte de temps à cause des barrières baissées ? Si l’automatisation des passages à niveau a été réalisée c’est qu’il y avait un gain de sécurité, mais les chiffres nous manquent.

Soyons raisonnables. Il sera moins coûteux de rééduquer les automobilistes au respect absolu des règles du code de la route. Un feu rouge ou un stop impose l’arrêt, un feu rouge clignotant impose un arrêt absolu (y compris pour les véhicules prioritaires), une croix de Saint-André est un « cédez le passage ». Arrêtons la course contre la montre : Acceptons de perdre une minute aux passages à niveau : Notre vie en dépend !

Une autre hypothèse aussi farfelue que les précédentes : Et si on supprimait les routes et les automobiles qui causent plus de 3 000 décès par an et en font le moyen de transport le plus accidentogène ?

Il y aurait évidemment une dernière solution : Supprimer les trains, ce qui supprimerait ipso facto les problèmes de PN. C’est peut-être par les temps qui courent le désir secret de certains de nos têtes pensantes.

Sur nos chemins de fer touristiques les responsables portent une attention particulière aux passages à niveau. Les équipements automatiques sont tous de type « franchissement conditionnel ». Le train reçoit, par un feu allumé, la con rmation que le passage à niveau est fermé. Dans le cas contraire le train s’arrête et le franchissement est protégé par des agents. Mais ceci ne protège pas des champions de slalom ou de franchissement d’obstacles !

 

Il y a 50 ans : 
La fin du C.F.D. Lozère

Une rétrospective en images, souvent inédites, sur les derniers jours de ce réseau.

10 pages

 

l’aventure « Lozère » de l’AJECTA

Par Jacques Vierne

Un demi-siècle après la disparition du CFD Lozère, Henri Tenoux m’a sollicité pour revenir sur la tentative de reprise de la ligne à des ns touristiques, menée par l’AJECTA, association créée dans ce but et aujourd’hui cinquantenaire.

J’évoquerai donc la période 1969 - 1971, ...

De Lozère en Velay

Par Henri Tenoux

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, l’échec de la tentative de reprise de l’AJECTA en Lozère va pro ter à la compagnie des Chemins de Fer Régionaux qui se bat pour la réouverture d’un autre tronçon du CFD Vivarais- Lozère ; celui de Dunières à Saint- Agrève. Ce tronçon de 37 km…

Du Velay en Allier

Par Jean-Pierre Comes

Le train d’Andorge en cévennes

Par Jean-Claude Masbernard

Vers un nouveau Chemin de Fer Touristique en Vallée du Loir : Château du Loir

Par Jean-Pierre Comes

La Reine de Tours

Un ambitieux projet autour de la rénovation de la 231 E 41

La page de l’UNECTO

  • Le 11ème Congrès de l’Unecto
  • Les Chemins de Fer Touristiques UNECTO vous proposent des événements exceptionnels
  • Les trains de l’UNECTO ont accueilli le père Noël

Actualité des CF touristiques

  • AMITRAM
  • Chemin de fer des Côtes du Nord
  • Chemin de fer de Bon Repos
  • C.F.T.S.T. Autorails de Touraine
  • Le CONI’FER
  • M.T.V.S.
  • Train des Mouettes
  • Chemin de fer de la Vallée d’Ouche
  • S.G.V.A.
  • Pacic Vapeur Club
  • Danemark : Le Musée des Tramways Danois
  • Grande Bretagne : Ile de Man, Welsh Highland Railway
  • Belgique : Chemin de fer des Trois Vallées 

 

Actualité des CF régionaux

  • Blanc à Argent
  • Tramway du Mont-Blanc
  • Saint- Gervais – Vallorcine
  • Voies Ferrées du Dauphiné
  • Corse Réouvertures de lignes au 10 décembre après travaux
  • Lignes « groupes 7 à 9 »
  • Les nouvelles, région par région

Actualité des Tramways

  • Le retour du tramway à Saint-Louis
  • Inauguration du premier tronçon du tram de Luxembourg
  • Quelques faits saillants dans cette actualité foisonnante !

 

Numéro de la revue: 
386