FACS

FACS - Patrimoine Ferroviaire

CFRT 402 - Le Cf d'Aigues-Vives

Pour acheter la revue en version numérique chez journaux.fr

NOUVEAU
Facs - Patrimoine Ferroviaire vous propose la commande en ligne de votre revue grâce au service de Helloasso. Le prix du numéro avec les frais de port représentent 13 euros. Cette sommes est reversée sans frais à l'association. Avant de passer votre commande vous pouvez définir, ou non, une somme supplémentaire versée à ce service social et solidaire en modifiant la proposition faite par le service.

Pour commander ce numéro en version papier (envoi en France uniquement)

Editorial

Par JP Lescat – Président

NOTRE ADHÉSION À RAILCOOP

Dans le monde d’avant (celui d’avant avant le Covid), nos territoires étaient desservis par un dense réseau de chemins de fer dit « secondaire ». Ces réseaux construits à l’économie portaient en germe leur incapacité à lutter contre la concurrence routière, qui très vite saura aller plus vite et plus lourd sans se préoccuper de l’état de la route (et des frais que cela entraine pour la collectivité). Ces réseaux ont donc disparu car les coûts de modernisation étaient faramineux à une époque où la route était la solution de tous les transports, enfin on le pensait !

La SNCF est donc restée quasiment seule en compétition pour défendre le rail, et en situation de monopole. Nous apprenons à l’école, en économie, que l’absence de concurrence n’aide pas à rendre les entreprises plus efficaces. Certes l’avion ou la voiture exercent une concurrence, mais ils n’incitent pas l’entreprise à améliorer

ses performances de manière radicale, et il est plus simple de transférer sur routeune « petite » ligne que de réfléchir à comment améliorer ses processus (c’est un peu résumé, certes, mais tellement vrai).

Après avoir vu le trafic marchandise partir en partie aux « privés » les cheminots voient avec horreur arriver des gens qui veulent faire rouler des trains là où les décideurs préfèrent mettre des cars ou des TGV doublant la distance et le prix du billet, mais utilisant des infrastructures coûteuses qu’il faut amortir ! Si le transfert des circulations TER aux régions (devenues Autorités Organisatrices des Transports, AOT) a souvent eu des retombées positives, force est de constater que certaines circulations inter-régionales n’y ont pas gagné au change. Comme c’était prévisible ce sont les fameuses relations transversales ouest – est, historiquement négligées, qui ont trinqué. L’État devenu AOT malgré lui, ne s’est pas montré bien dynamique avec les TET (Trains d’Équilibre du Territoire) et n’a pas apporté les effets correctifs aux frontières régionales…

La FACS - Patrimoine Ferroviaire, très sensible au sort de ces « petites » lignes ne pouvait que voir avec sympathie se créer Railcoop (https://www.railcoop.fr/). Cette coopérative d’usagers dont nous avons déjà parlé dans la revue et dont le siège social se trouve à proximité de Figeac se propose de faire rouler des trains de fret puis de voyageurs, sur des liaisons transversales abandonnées au profit de trajets en TGV. Railcoop souhaite réinventer le chemin de fer et mettre les citoyens en mesure d’agir sur leur transport. Le premier acte est de rétablir la liaison directe Bordeaux – Clermont – Lyon pour laquelle elle a déposé un dossier à l’ART (Autorité de Régulation des Transports), puis elle envisage Lyon – Metz – Thionville et Toulouse – Rennes. « La question n’est pas de se partager ce  que fait la SNCF, mais d’essayer de prendre des parts de marché à la voiture en développant le ferroviaire » déclare son président Nicolas Debaisieux. Nous ne pouvons que souhaiter une grande réussite à cette initiative qui devrait revitaliser les voyages sur des lignes autres qu’à grande vitesse et qui irriguent bien nos territoires, ce qui est un des objectifs de notre association.

Nous ne passons pas notre temps à nous retourner sur notre passé, nous envisageons aussi l’avenir.  C’est pour cela que votre association a décidé lors de son Conseil d’Administration du 7 juillet de devenir sociétaire de la SCIC Railcoop.  Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi, comme quelques-uns d’entre nous,  devenir membre à titre individuel de Railcoop !

LE CHEMIN DE FER D’AIGUES-VIVES

par Bernard Rozé.

Dans le n° 59, 1963-V, notre ami Guy Laplanche (†) avait, en quelques lignes, attiré notre attention sur ce petit réseau, à l’existence éphémère, embranché sur la ligne de Cette - selon l’orthographe de l’époque - à Tarascon.  Depuis ces informations, des recherches ont permis de mieux connaître son histoire.

 

DU BULLETIN AU MAGAZINE

RÉTROSPECTIVE DES 400 NUMÉROS DE LA REVUE FACS PUBLIÉS DEPUIS 1957

Par Jacques Pèrenon.

1957 – 1964 : le temps de la « Ronéo » (suite)

Nous reprenons ici la suite de l’étude de Jacques Pèrenon commencée dans le numéro 400 et dont la publication se poursuivra dans les numéros suivants. Sauf mention contraire, les documents sont issus de la collection de l’auteur.

 

OMNEO Premium / Regio2N Rémi Express

Texte et photos de Jean-Pierre Comes

Ça devient compliqué ! Cette dénomination est celle des nouvelles rames intercités de la région Centre-Val de Loire (CVL) dont la mise en service a été officiellement inaugurée le 25 août 2020 par un trajet aller-retour Orléans– Blois (1).

Actualités des CF touristiques

    • APPMF
    • ABFC
    • Chemin de fer du Haut Quercy
    • La Mure
    • Journées Européennes du patrimoine
    • Train Thur Doller Alsace
    • Vivarais

Actualités des CF Régionaux

    • Auvergne-Rhône-Alpes
    • Bourgogne-Franche-Comté
    • Bretagne
    • Centre-Val-De-Loire
    • Hauts de-France
    • Grand Est
    • PACA
    • Nouvelle Aquitaine
    • Pays de Loire
    • Chemin de fer de Provence
    • Cerdagne
    • Blanc-Argent
    • Intempéries dans les Alpes Maritimes
    • Espagne : commande record de matériel métrique
    • Madagascar : FSE
    • Allemagne : Harz
    • Autriche : Jenbach
    • Suisse : Aigle Leysin, Rigi, dépôt-musée de l’ANAT, LEB, DFB, Zentralbahn

Actualités des Tramways

 

    • Disparition de Dieter Ludwig
    • Ile-de-France
    • Marseille
    • Strasbourg
    • Tours
    • Allemagne : Duisburg, Karlsruhe
    • Grèce : Athènes
    • Japon : Tokyo
    • Chine : Guangzhou
    • Suède : Lund
    • Suisse : Lausanne
    • Russie : Omsk
    • Autriche : Vienne
    • Roumanie : Botosani, Craiova
    • Pologne : Gdansk, Gorzow, Wroclaw
    • Grande-Bretagne : Birmingham

Les pages modélisme de l’UAICF

Les wagons CFD de REE

 Pour acheter la revue en version numérique chez journaux.fr

NOUVEAU
Facs - Patrimoine Ferroviaire vous propose la commande en ligne de votre revue grâce au service de Helloasso. Le prix du numéro avec les frais de port représentent 13 euros. Cette sommes est reversée sans frais à l'association. Avant de passer votre commande vous pouvez définir, ou non, une somme supplémentaire versée à ce service social et solidaire en modifiant la proposition faite par le service.

Pour commander ce numéro en version papier (envoi en France uniquement)

Numéro de la revue: 
402